TROPHÉE DU MUVERAN 2016

Le 69ème Trophée du Muveran a tenu toutes ses promesses lors de cette édition où le vent et les conditions de neige ont joué les troubles fêtes.

Arrivée mercredi après-midi aux Plans-sur-Bex avec Lionel, nous avons fait une petite mise en jambes pour monter à la cabane Plan Névé où Rudi, Yanick et l’équipe de la cabane nous attendaient avec une bonne bière et d’incroyables sushis avec un coucher de soleil imprenable. le soir redescente aux Plans en ski pour le rapport suivi de la raclette, dessert et Diablerets… Diablerets… (c’est bizarre ça fait écho) Christian voulait déjà nous mettre un handicap pour la fin de semaine !

Le lendemain, nous retrouvons toute l’équipe du Muveran pour la préparation du matériel et le remplissage des filets pour l’hélico.

une bien belle équipe Barraud est présente : Marc, Romain, Schutzon, Corinne, Lionel, Damien, Matthieu, Jacques, Le Grec, Pierre, Marge, Pascal Gonet, Christian LE guidos, Claudi, Sandrine, Steve, Patrick, Alain, Monique et moi sans oublier ceux que j’ai oublié !! lol

Après plusieurs rotations sur les différents secteurs, c’est à notre tour de se faire héliporter au sommet du Brotset pour la pose des cordes et repérage des endroits stratégiques du super trophée.

Vendredi matin : les chefs ont pris la décision de déplacer le super trophée sur la haute corde pour cause : « manteau neigeux instable »  donc une équipe sont allés rechercher les cordes tandis que l’autre est allée tracer le nouveau parcours à la Haute Corde ainsi que le couloir des branlettes.

vendredi après midi, refait le tour du nouveau parcours et montée au col des chamois avec de superbes photos à la clé. Pour bien finir la journée nous avons fait une session de 2h de Snowkite avec lionel sur le plateau d’Anzeinde.

Samedi rebelote et peaufinage des traces de montée et mise en place des drapeaux pour la course. Monté le bivouac au sommet du portage de la Corde et soirée venteuse sous tente mais toujours autant de plaisir avec cette équipe de malade.

Jour J : 6h chacun prend son poste sur le parcours ( une petite pensée à Lionel et Romain qui étaient les plus exposés au vent à la Haute Corde avec des rafales « continues » à 90 km/h !

Descente tous ensemble jusqu’à Cergnement et descente aux Plans pour le plat de spagouses et la bière de l’amitié avec tous les bénévoles de chaque secteur.

 

 

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021

Thème par Anders Norén